Fabien Léaustic Par le biais de ses installations aux dispositifs électroniques et optiques, Fabien Léaustic conjugue art et science ; il fait dialoguer eau et lumière pour questionner le vivant, son origine et son devenir, l’aléatoire et l’éphémère. Son Monolithe présenté au Palais de Tokyo est un parallélépipède parfait sur les parois duquel l’artiste cultive du phytoplancton, ces microorganismes qui produisent une grande partie de l’oxygène nécessaire à la vie terrestre. Cette sculpture n’est pas sans évoquer 2001, l’odyssée de l’espace, film de Stanley Kubrick, qui aborde l’évolution humaine et son développement technique. Aux confins du visible, avec Artémia, l’émergence du vivant s’organise dans le chaos d’une soupe primitive. La Couleur des nuages livre une version poétique de nimbus où se réfractent des rayons lumineux dans les turbulences de la troposphère. Fabien Léaustic est à la fois diplômé d’une école d’ingénieur et de l’École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris.

©  Artais - art contemporain -  mars 2017 - Tous droits réservés

Le contenu de ce site est destiné uniquement à un usage privé au sens de l’article L 122-5 du Code de la Propriété Intellectuelle.

Toute autre utilisation est formellement interdite. La diffusion partielle ou totale du contenu du site, des images et des articles est également interdite