Thomas Tronel-Gauthier L’eau, l’air, la terre sont en perpétuel mouvement à des échelles de temps variables et souvent imperceptibles à l’œil humain. Thomas Tronel-Gauthier s’intéresse à ces déplacements infimes. Il les observe minutieusement, en capture l’écoulement pour garder la trace d’un moment sensible. Dessins, installations, peinture, photographies, vidéos donnent à voir de courts espaces temps saisis sur le vif. Tahiti-Moorea, une vidéo tournée lors d’une traversée dans le Pacifique, montre le défilement graphique des éclats lumineux provoqués par le miroitement de l’eau dans le sillage d’un navire. Last Piece of Wasteland révèle l’empreinte quasi fossilisée des filets d’eau laissés par le reflux de la mer du Nord sur le sable. La couleur sombre de la résine du moulage suggère une terre résiduelle à la suite d’une catastrophe planétaire évoquant les risques que l’homme fait courir à la planète. Avec La Mécanique des fluides, le ressac est figé pour une oeuvre, et sacralisé dans un moulage recouvert d’une feuille d’or. Diplômé de l’École supérieure des Arts décoratifs de Strasbourg, Thomas Tronel-Gautier obtient en 2016, de la Fondation de L’Olivier, en partenariat avec la Fondation Bullukian, le Prix de Sculpture.

©  Artais - art contemporain -  mars 2017 - Tous droits réservés

Le contenu de ce site est destiné uniquement à un usage privé au sens de l’article L 122-5 du Code de la Propriété Intellectuelle.

Toute autre utilisation est formellement interdite. La diffusion partielle ou totale du contenu du site, des images et des articles est également interdite